Le sucre, bon ou mauvais pour ma peau ?

Partager :

Le sucre a une étrange réputation. Certains l’accusent d’être à l’origine de troubles cutanés, d’autres vantent, au contraire, ses vertus exfoliantes. Faisons le point…

Bon en application

Avec ses petits grains, le sucre en poudre fait naturellement penser à un exfoliant. Il peut en effet s’utiliser comme gommage et éliminer les cellules mortes de l’épiderme par frottements sur la peau du corps et du visage. Il est d’autant plus efficace qu’il possède également des propriétés enzymatiques lorsqu’il fond. Ce produit gommant naturel peut facilement se préparer à la maison. La recette est simple : il suffit de mélanger trois cuillèrées à soupe de sucre – fin, surtout pour le visage – avec deux cuillerées d’eau minérale pour obtenir un soin de base. Il est ensuite possible de remplacer l’eau par du miel, de l’huile d’olive, de jojoba, d’argan ou d’amande douce, ou encore du fromage blanc. La composition s’applique sur une peau préalablement humidifiée à l’eau chaude afin de permettre au glucose de fondre. Comme tous les gommages, celui-ci active le renouvellement cellulaire, stimule la circulation sanguine, lisse et adoucit la peau.

Mauvais en digestion

Ce n’est un secret pour personne. Une forte consommation de sucre est néfaste pour la ligne, ainsi que pour la santé. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est qu’elle nuit également à la qualité de la peau. Ingéré de manière excessive et en dehors des repas, le sucre augmente la production d’insuline, ce qui entraîne une petite baisse de régime qui donne encore plus envie de manger des sucreries. Cet état de fatigue engendre une autre réaction du corps, directement en cause dans la hausse de la glycémie : les glandes surrénales libèrent des hormones androgènes qui, associées à l’insuline, sont responsables de la production de sébum, à l’origine de l’acné ! Le sucre provoque également le vieillissement cutané. Digérés, les glucides s’associent aux protéines des tissus conjonctifs et produisent un phénomène de glycation : le glucose s’accroche autour des fibres de collagène et entraîne une perte de tonicité et d’élasticité de la peau. Pour garder un teint jeune et frais, mieux vaut alors préférer les sucres lents, le miel ou encore le sirop d’érable aux friandises et aux gâteaux… Mais en aucun cas se priver de gommage !



Partager :