Les influenceuses "black beauty" à suivre sur le Web

Partager :

Les peaux noires et les cheveux frisés ou crépus nécessitent des soins particuliers que beaucoup de professionnels ne maîtrisent pas forcément. Heureusement, certaines bloggeuses noires viennent à notre rescousse ! Conseils et astuces pratiques sont à portée de clic.

ursula

Beautiful Naturelle : Ursula, l’amie qui nous veut du bien

Malgré un master en biologie et un autre en entrepreneuriat, Ursula a préféré rester fidèle à sa passion pour la coiffure et la cosmétique. Depuis trois ans, elle anime son blog, Beautiful Naturelle, et a développé une véritable compétence autour du cheveu naturel. Elle partage ses conseils en textes et en photos, mais aussi en vidéos sur sa chaîne YouTube.
On aime : ses vidéos coiffure et maquillage, son service de conseils en tête-à-tête.
 

 

fatou


Black Beauty Bag : Fatou, la copine « BFB » (Beautysta Fashionista Businesswoman)

Blog, Instragram, Twitter, Facebook, YouTube... Fatou est partout et toutes les jeunes femmes de sa génération la connaissent. Il faut dire que Fatou N’Diaye fait partie des pionnières en matière de blog puisqu’elle a créé le sien en juillet 2007. Après huit ans d’existence, Black Beauty Bag se place comme une référence dans l’univers de la beauté et sa page Facebook compte plus de 80 000 abonnés. Toujours bloggeuse, rédactrice en chef beauté du très branché magazine Ghubar, Fatou N’Diaye fait aussi du stylisme et du consulting pour des marques de cosmétiques.
On aime : son look de fashionista, ses coiffures nappy et ses photos de voyages qui invitent à l’évasion.

titoune

Titoune Beauty Style : la collègue de bureau qui nous apprend à vous maquiller

Elle ne donne pas son prénom mais assume de se faire appeler par son surnom. Titoune est une jeune maman épanouie qui gagne suffisamment bien sa vie pour sacrifier quelques billets dans les cosmétiques. Comme les premières bloggeuses, Titoune livre ses conseils en maquillage et en esthétique pour le plaisir et rien que pour le plaisir. Pas de services payants en vue, juste les trucs et astuces d’une beautista.
On aime : le graphisme du blog, clair, aéré, avec de beaux visuels.

doria

Black and Beautiful : Doria, la chroniqueuse qui nous inspire

Élu meilleur blog beauté en 2010 par Cosmopolitan, Black and Beautiful est le bébé de Miss BB, alias Doria Adoukè. Diplômée d’une école de commerce, globetrotteuse et polyglotte, Doria incarne la nouvelle génération afro-descendante, celle qui entreprend partout dans le monde. Chroniqueuse mode et beauté de la chaîne VoxAfrica installée à Londres, Doria livre ses conseils beauté en anglais et en français.
On aime : le bilinguisme et l’ergonomie du blog, très agréable à parcourir.

On aime aussi :


SJR Le Blog : Sandrine, l’amie de notre mère qui donne ses conseils de pro

Avec vingt ans d’expérience en matière de cosmétiques et de soins capillaires, Sandrine Jeanne Rose est une VIP de la beauté noire. En 2009, après avoir cédé sa marque Kanellia, créée en 1992, Sandrine se lance dans le projet qui porte ses initiales : SJR. Sur son blog, né en 2011, l’experte des peaux noires partage ses conseils et les produits qu'elle a découverts.
On aime : le côté expertise médicale « mais pas trop ». Les illustrations façon BD qui évitent le côté égo trip girly des blogs de beauté.

Ma Beauté Noire au Top : Joan, la déesse de la beauté

Son master de communication rédactionnelle en poche, Joan n’a pas hésité longtemps avant de se lancer dans le blogging beauté. Dès 2009, elle met son goût de l’écriture au service de la beauté des femmes noires, sur laquelle on manquait cruellement d’informations à l'époque. Soucieuse de délivrer des renseignements complets et précis, Joan donne souvent la parole aux professionnels de la cosmétique (scientifiques, pharmaciens, maquilleurs, entrepreneurs). Ma Beauté Noire au Top présente aussi de nombreux tests sur des produits de marques de niche, de grandes références, du fait maison et du bio.
On aime : le côté encyclopédie pratique avec des sous-rubriques pour chaque partie du corps. 



Partager :