fbpx

Les vertus du henné

Les vertus du henné

Couramment utilisé pour les colorations et les tatouages, le henné possède bien d’autres avantages…

 

Le henné est un arbuste que l’on trouve en Afrique, en Asie du Sud et en Océanie. Ses feuilles, proches de celles de l’olivier, sont utilisées en décoction ou en infusion, mais plus généralement réduites en poudre et mélangées à un liant. Le henné renferme des propriétés nourrissantes, antibactériennes et antidiarrhéiques, et soigne les maladies de peau comme les dérèglements intestinaux. C’est aussi un excellent soin capillaire, dont les propriétés sont connues depuis l’Antiquité.

Bon pour la santé

Bon pour l’organisme, le henné est généralement consommé pour se purifier de l’intérieur afin d’apaiser les troubles digestifs liés, par exemple, à des excès alimentaires. La décoction de feuilles de henné portées à ébullition peut notamment venir à bout des coliques du nourrisson. La pâte obtenue en additionnant les feuilles de l’arbuste à du lait de brebis, entre autres, apaise les cicatrices, comme les boutons de varicelle. Elle soulage également les coups de soleil et les brûlures, nettoie la peau en profondeur et soigne les ongles malades. Mélangée à du beurre ou à un autre corps gras et appliquée en massage, la plante atténue les courbatures musculaires et les tendinites. Enfin, des études scientifiques ont également prouvé que le henné se montrait efficace contre les mycoses.

henne01

Un atout beauté

De nos jours, le henné est surtout reconnu pour ses bienfaits capillaires. En outre, il aide à éliminer les pellicules, règle les divers problèmes de cuir chevelu et apporte brillance, volume et vitalité aux mèches ternes et abîmées. Les masques apportent aussi des reflets cuivrés et naturels aux cheveux. Pour en profiter, il suffit d’associer poudre et eau chaude (ou citron, vinaigre de cidre…) et de laisser le mélange sur la tête. Plus le temps de pose sera long, plus la couleur sera prononcée. Le résultat varie en fonction de chaque chevelure. Aujourd’hui, on trouve différentes sortes de hennés, de plus ou moins bonne qualité. Ceux qui contiennent des sels métalliques sont à éviter, tout comme le henné noir, souvent à base de produits chimiques qui peuvent provoquer des réactions allergiques. On reconnaît un bon henné à sa couleur verte – et non pas rouge – et à son odeur de plante. On en trouve, bien sûr, en grande surface, mais les meilleurs se cachent dans les boutiques spécialisées !

 

 

 

Le henné est un arbuste que l’on trouve en Afrique, en Asie du Sud et en Océanie. Ses feuilles, proches de celles de l’olivier, sont utilisées en décoction ou en infusion, mais plus généralement réduites en poudre et mélangées à un liant. Le henné renferme des propriétés nourrissantes, antibactériennes et antidiarrhéiques, et soigne les maladies de peau comme les dérèglements intestinaux. C’est aussi un excellent soin capillaire, dont les propriétés sont connues depuis l’Antiquité.

Bon pour la santé

Bon pour l’organisme, le henné est généralement consommé pour se purifier de l’intérieur afin d’apaiser les troubles digestifs liés, par exemple, à des excès alimentaires. La décoction de feuilles de henné portées à ébullition peut notamment venir à bout des coliques du nourrisson. La pâte obtenue en additionnant les feuilles de l’arbuste à du lait de brebis, entre autres, apaise les cicatrices, comme les boutons de varicelle. Elle soulage également les coups de soleil et les brûlures, nettoie la peau en profondeur et soigne les ongles malades. Mélangée à du beurre ou à un autre corps gras et appliquée en massage, la plante atténue les courbatures musculaires et les tendinites. Enfin, des études scientifiques ont également prouvé que le henné se montrait efficace contre les mycoses.

henne01

Un atout beauté

De nos jours, le henné est surtout reconnu pour ses bienfaits capillaires. En outre, il aide à éliminer les pellicules, règle les divers problèmes de cuir chevelu et apporte brillance, volume et vitalité aux mèches ternes et abîmées. Les masques apportent aussi des reflets cuivrés et naturels aux cheveux. Pour en profiter, il suffit d’associer poudre et eau chaude (ou citron, vinaigre de cidre…) et de laisser le mélange sur la tête. Plus le temps de pose sera long, plus la couleur sera prononcée. Le résultat varie en fonction de chaque chevelure. Aujourd’hui, on trouve différentes sortes de hennés, de plus ou moins bonne qualité. Ceux qui contiennent des sels métalliques sont à éviter, tout comme le henné noir, souvent à base de produits chimiques qui peuvent provoquer des réactions allergiques. On reconnaît un bon henné à sa couleur verte – et non pas rouge – et à son odeur de plante. On en trouve, bien sûr, en grande surface, mais les meilleurs se cachent dans les boutiques spécialisées !