Comprendre le ventre et ses maux pour obtenir un ventre aussi plat que possible !

Comprendre le ventre et ses maux pour obtenir un ventre aussi plat que possible !

Objectif ventre plat...(ou presque)!

Partager :

Sports d'endurance, gainage, alimentation ciblée... Quelques règles sont à respecter pour dire définitivement adieu au ventre gras ou gonflé ! Suivez le guide.

Sus à la graisse !

Vous ne voyez qu'elle devant le miroir, en sous-vêtements, et vous la sentez même parfois en position assise à votre bureau : il s’agit de la graisse du ventre ! Comment s’en séparer ? On vous dit tout. 

Rentrez votre ventre

Cela peut paraître idiot et contraignant, mais la règle de base est bien la prise de conscience corporelle, avant toute routine sportive et alimentaire. Que ce soit sur votre lieu de travail ou à la maison, il est primordial de vous forcer à rentrer le ventre toute la journée, comme si votre nombril était aspiré par votre colonne vertébrale. 

Mettez-vous à bouger

Si votre dernière activité sportive remonte au lycée, la graisse commencera à fondre à partir du moment où vous vous remettrez simplement à bouger le plus possible. La raison est simple : on stocke la graisse en partie parce que le corps ne dépense pas ce qu'on lui donne. Le principal est alors de prendre des habitudes simples mais efficaces, comme par exemple préférer les escaliers aux ascenseurs.

Réapprenez à vous alimenter

Entre autres causes, la graisse provient souvent d'un problème comportemental qui à son tour entraîne une mauvaise prise alimentaire, autrement dit une alimentation déséquilibrée. 
Bien avant de penser régime alimentaire, le plus important est d'écouter sa faim et sa sensation de rassasiement. Ensuite, en parallèle d'une activité sportive, réduisez les gras et les sucres et bannissez ceux d'origine industrielle. 

Préférez le cardio à la musculation

Bonne nouvelle, il est inutile de vous astreindre à une série de cinquante abdos chaque matin ! Car pour « attaquer » les graisses, il faut éviter les sports dits « de prise de masse ». Si le cardio permet de brûler plus de calories, c'est parce qu'il fait travailler l'organisme dans ce que l'on appelle la « zone cible », qui se situe entre 120 et 150 pulsations par minutes en fonction de l'âge. Le système cardiovasculaire atteint alors la fréquence cardiaque optimale pour puiser dans les sucres et les graisses. 

Ne faites pas d'abdos

L'exercice est évidemment intéressant pour tonifier une partie de la zone abdominale, mais il est conseillé de le pratiquer quand le corps a déjà gagné en muscles et non au début de la reprise en main. Pour cela, il faut d'abord tonifier en profondeur en se focalisant sur le transverse. Autrement dit, opter, en complément d'autres exercices de gainage, pour des crunchs inversés qui mobilisent la partie sous le nombril. Sur le dos, les jambes pliées, les talons aux fesses, levez les pieds pour amener le bas du dos et les jambes pliées vers soi, en soufflant. Redescendez-les pour poser les pieds en inspirant.

Misez sur la régularité

Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, restez évidemment  fidèle à vos objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, adaptez la pratique à votre rythme. 

Attention au stress

Vous pouvez avoir une alimentation équilibrée et faire du sport, si vous êtes stressée, la graisse qui entoure votre sangle abdominale ne disparaîtra pas. La faute au cortisol, la célèbre hormone du stress. Lorsqu'il est sécrété normalement, le cortisol régule la glycémie et la pression artérielle. Mais lorsqu'on entre en période de stress intense, l'hormone s'affole. Elle va donc aller chercher la graisse qui se trouve dans le corps pour la diriger directement vers le ventre. Pour déstresser un bon coup, pensez au sport, notamment au yoga.


En finir avec les ballonnements

Si les gonflements, ballonnements et autres désagréments dépendent de vos habitudes de vie, ils découlent également de la composition de votre assiette. Passage en revue des aliments à éviter pour accorder du repos à son ventre.

Évitez les bulles

Un ventre plat et sans douleurs ? Commencez par supprimer les boissons gazeuses, ou au moins par les réduire. En ingérant des bulles, c’est de l’air que vous avalez. Par conséquent, vous augmentez la quantité d’air dans votre ventre impliquant gonflements, ballonnements ou gaz. Notez que certains aliments entraînent les mêmes effets indésirables, en favorisant la fabrication de gaz dans votre système digestif. Toutes les variétés de chou, brocoli, oignon, poivrons et agrumes sont ainsi à consommer de façon modérée. Il en va de même pour le chewing-gum.

Préférez le cuit au cru

Beaucoup d'erreurs fréquemment commises durant la pause déjeuner sont à l'origine des maux de ventre. En privilégiant le cuit au cru, vous réduirez ainsi drastiquement l’inconfort digestif ressenti après un déjeuner déséquilibré. Les crudités, en plus de gonfler dans votre ventre, sont moins facilement digérées. 

Éliminez les aliments agressifs en cas de mal de ventre

Si les produits raffinés comme le pain blanc ou les pâtisseries sont difficiles à digérer, ils ne sont pas les seuls. Évitez les aliments agressifs, surtout si vous avez facilement mal au ventre. Farines blanches, mais également graisses saturées, fritures, épices et lait. Côté boissons, attention aux repas arrosés. Éliminez autant que possible les boissons alcoolisées, qui facilitent les remontées du contenu gastrique dans l’œsophage. Un tel régime soulagera votre mal de ventre et vos brûlures d’estomac.

santa barbara no alcohol©  CC/Everypixel

Mangez lentement

C’est la clé d’un ventre plat ! Pendant les repas, laissez-vous le temps de bien mastiquer les aliments, dans le calme. Ces petits changements vont éviter l’apparition de ballonnements inconfortables et disgracieux.

Pour aller plus loin


La badiane contre les ballonnements

Ses saveurs d'anis et de réglisse sont inimitables. Mais la badiane possède également des propriétés anti-infectieuse, antispasmodique et stimule la digestion.  
Comment la préparer ? Glissez trois ou quatre étoiles au fond de votre tasse, remplissez d'eau bouillante et couvrez pendant dix minutes. Dégustez la tisane un quart d'heure avant le repas ou une heure après. Idéale avant de filer sous la couette pour passer une douce nuit sans sensation de ventre gonflé. 
À noter : pas d'abus ! La badiane est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants. Elle contient un principe aromatique qui devient neurotoxique si la plante est consommée en trop grande quantité.

La coriandre pour la digestion difficile

Les graines de coriandre étaient déjà utilisées par les Grecs pour faciliter le sommeil. Composée principalement de flavonoïdes et d'huile essentielle, la coriandre est diurétique, elle lutte contre les nausées, les maux de ventre et les lourdeurs après les repas. 
Comment la préparer ? Faites chauffer un demi litre d'eau puis ajoutez une cuillère à soupe de graines de coriandre quand l'eau bout. Retirez du feu et laissez infuser pendant dix minutes. Filtrez puis dégustez la boisson entre les repas.
À noter : la coriandre pouvant déclencher des spasmes des muscles de l'utérus, la plante et l'huile essentielle sont déconseillées aux femmes enceintes.

Perdre du ventre grâce aux huiles essentielles

Huile essentielle de citron désinfiltrante, de basilic à l’effet tenseur sur la peau ou de menthe poivrée drainante… Diluées dans de l’huile végétale d’amande douce hydratante ou, mieux, de l’huile végétale de thé vert riche en caféine et en polyphénols, ces huiles essentielles sont parfaitement adaptées pour retrouver un ventre plat. Utilisez-les quotidiennement pour vous masser le ventre deux à trois minutes afin de tonifier votre corps de manière totalement naturelle.
La recette : mélangez 3 gouttes d’HE de menthe poivrée, 3 d’HE de basilic et 3 de citron dans une cuillère à soupe d’huile végétale de thé vert (15 ml). Évitez de vous exposer au soleil après votre massage sous peine de voir apparaître des petites tâches brunes.



Partager :