5 conseils pour piéger un séducteur

Partager :

Comment apprivoiser un « mangeur de femmes » ? Mode d’emploi.

1 | On évalue « la bête »

1 | On évalue « la bête »

Il existe différents types de séducteurs et, à notre grand malheur, certains le sont de façon compulsive : si la femme parfaite se présentait à eux, ils seraient incapables de s’en rendre compte ! À nous de nous faire notre opinion... et de passer ou non notre chemin.
© CC / Everypixel
2 | On ne s’abaisse pas au rang de proie...

2 | On ne s’abaisse pas au rang de proie...

En gros, si on veut séduire Casanova, on évite de jouer les filles faciles ! Donc, on ne cède pas à ses avances, on ne lâche rien, on reste patiente ! Un tel défi lui laissera le temps de tomber amoureux (ou pas d’ailleurs).
© CC / Everypixel
3 | ... mais on lui donne envie !

3 | ... mais on lui donne envie !

La concurrence est rude : on doit d’autant plus lui montrer qu’on est celle qu’il lui faut. À défaut de savoir ce qui lui plait chez une femme, on fait en sorte, à chaque rendez-vous, d’être la plus pimpante et spirituelle possible. De même, on se laisse « dragouiller » gentiment par d’autres hommes devant lui, afin de lui montre qu’il n’est pas seul sur le coup. En plus de titiller son ego, sa boostera le nôtre !
© CC / Everypixel
4 | On passe le plus de temps possible avec lui

4 | On passe le plus de temps possible avec lui

Le dragueur compulsif pense souvent connaître la Femme sur le bout des doigts. Il est vrai qu’il sait y faire pour séduire. Pourtant, il ne prend pas le temps de connaître ses conquêtes et pense probablement qu’elles sont toutes futiles, matérialistes ou autre. Passer du temps avec lui, en tant qu’amie, fera donc de nous l’une des rares femmes qu’il connaîtra vraiment et apprendra à apprécier à sa juste valeur.
© CC / Everypixel
5 | On reste tiède

5 | On reste tiède

Pas besoin d’une licence en psychologie pour savoir que les Don Juan ont un besoin insatiable d’être rassurés sur leur sex-appeal. On la joue donc à la fois froide (pas toujours disponible) et rassurante (quelques compliments jetés à la volée !), et le tour est joué !
© CC / Everypixel

 



Partager :