La to-do list du témoin (de mariage) parfait

Partager :

Quel grand honneur d'être choisi comme témoin pour le mariage de son amie ! Mais cette tâche qui incombe à la demoiselle d'honneur n'est pas de tout repos. Du choix de la robe à l'enterrement de vie de jeune fille et jusqu'à la cérémonie, il va falloir s'activer.

 Être témoin de mariage ou demoiselle d'honneur, c'est une grande fierté ! Mais encore faut-il assurer jusqu'au jour J et savoir épauler les mariés qui, souvent, se retrouvent submergés par les préparatifs et ne savent plus où donner de la tête. Choix de la robe, conseils sur le menu, enterrement de vie de jeune fille et petits imprévus, le témoin doit faire preuve de sang-froid et d'organisation.

Le choix de la robe

L'achat de la robe est sans conteste l'étape la plus cruciale pour une future mariée. Si le choix final lui revient, la demoiselle d'honneur a un rôle très important à jouer lors de cette étape. Elle doit d'abord se tenir au courant des dernières tendances et trouver des modèles qui pourraient inspirer la mariée. Sa présence est encore indispensable lors des essayages pour donner son avis sur les différentes tenues essayées et accompagner son amie dans ce moment si particulier.
Évidemment, le témoin doit aussi s'occuper des tenues des autres éventuelles demoiselles d'honneur. La mariée souhaite-t-elle des robes de même couleur ou laisse-t-elle carte blanche ? Autant de détails à régler plusieurs mois avant le jour J pour ne pas commettre d'impair.


▶▶▶ À LIRE AUSSI  : Les dix tendances mariages 2018 qui épaterons vos invités


L'organisation de l'EVJF

Place désormais à la fête ! Car s'il y a bien un événement dont doit s'occuper le témoin, c'est l'enterrement de vie de jeune fille (EVJF). Pas question d'échouer ici, il faut mettre les bouchées doubles et rivaliser d'imagination pour organiser une belle journée inoubliable à la mariée.

Première étape : faire une liste des proches que la mariée souhaite convier. Attention à n'oublier personne ! Vous pouvez ensuite partir discrètement à la pêche aux informations pour savoir quel serait son week-end de rêve et les activités qu'elle souhaiterait faire. Préparez quelques surprises et pensez à bien budgétiser cet EVJF car, à plusieurs, la note peut vite grimper.

Gérer les imprévus de dernière minute

Après autant d'émotions, c'est encore une journée chargée qui attend le témoin. Le jour J sera aussi éprouvant pour les mariés que pour la demoiselle d'honneur en chef qui devra gérer les imprévus et les demandes de dernière minute. La pluie s'invite au mariage ? Un invité se décommande au dernier moment ? Il manque une boucle d'oreille à l'appel ? Vous devez pouvoir parer à toutes les situations pour soulager les mariés qui seront déjà bien occupés de leur côté. La demoiselle d'honneur devra aussi aider la mariée à s'habiller, se coiffer et se maquiller, mais surtout la rassurer sur ses éventuels doutes et l'encourager à rester zen avant de dire « oui ».

Vous aurez également prévu un joli discours ainsi que quelques surprises et animations pour rythmer la soirée et éviter que les invités ne piquent un somme dans leur assiette. Une fois les festivités lancées, le témoin devra également s'enquérir auprès des prestataires qui peuvent avoir besoin d'aide ou quelques interrogations quant au déroulement de la cérémonie. À vous encore de motiver les convives afin qu'ils ne fassent pas trop les timides et enflamment la piste de danse avec les mariés. Ce n'est qu'une fois que tout le monde sera parti et les deux tourtereaux envolés que vous pourrez souffler et vous abandonner enfin dans les bras de Morphée…



Partager :