Le déguisement outil de fantasme

Partager :

Des simples petites oreilles de lapin à la panoplie complète de l’hôtesse de l’air lascive, le déguisement a depuis longtemps trouvé son chemin jusqu’à nos chambres à coucher ! Des sondages font d’ailleurs régulièrement la revue des accoutrements affriolants les plus plébiscités. Et, en la matière, les goûts ne changent guère puisque l’infi rmière se trouve toujours en tête de la liste masculine, tandis que les femmes se pâment devant le sapeur-pompier. Pourquoi et comment profi ter de ces fantasmes dans votre vie de couple ? On vous dit tout !

 

Être un autre…

Si la monogamie a depuis longtemps été érigée en règle sociétale, plus d’un être cher s’est déjà égaré dans une autre chambre à coucher que la sienne pour rompre avec la monotonie du quotidien. Mais ce n’est pas une fatalité ! Plutôt que d’aller voir ailleurs si la barbe du voisin est plus douce, de nombreux couples font appel à leur imagination et à quelques accessoires pour pimenter leur vie amoureuse. À n’en pas douter, le jeu de rôles est en effet l’un des passe-temps sexuels les plus répandus et les plus appréciés des deux sexes.

Pourquoi une telle fascination pour le travestissement ? Tout d’abord parce que le fait d’entrer dans la peau d’un autre par le biais du déguisement exerce sur le psychisme une action désinhibante et permet de libérer plus facilement ses fantasmes. Le temps d’une soirée, on devient ainsi un personnage sans gêne ni complexe, capable de certaines pratiques érotiques qu’on aurait soi-même peut-être eu honte d’accomplir. La trentenaire discrète se transforme en écolière coquine, le business man toujours pressé devient stripteaseur lascif… Les seules limites sont vos envies.

Se redécouvrir

Sans compter que le jeu permet aussi de redécouvrir son partenaire sous un nouveau jour et ce, sans conséquences fâcheuses !

Les couples qui se connaissent bien n’auront pas à chercher très longtemps le scénario qui les émoustillera ! À ceux qui n’auraient toutefois encore jamais tenté l’expérience, l’essentiel est de respecter les envies communes au moment de la mise en scène du fantasme, tout en prenant en compte les limites de chacun. Enfin côté scénario, sachez que l’originalité n’est pas forcément payante : les rôles les plus stéréotypés sont souvent les plus aff riolants !



Partager :