Au jardin ou au balcon

Partager :

Oya, douche d’extérieur, banquette ou petite table, voici quelques bonnes idées pour aménager à moindres frais jardin et balcon.

 

UNE OYA MAISON

«Oya » ou « olla » est un terme qui désigne une cuve d’eau fabriquée en terre cuite non vernissée, destinée à diffuser l’eau d’arrosage. Enterrée dans le sol, on y verse, par une ouverture accessible en surface, l’équivalent de sa capacité en eau. Elle diffuse ensuite lentement, par capillarité à travers ses parois, cette eau dans le sol environnant. Cette technique très ancienne, que l’on utilise encore aux quatre coins du monde paysan traditionnel, n’a pas son pareil pour réguler et espacer les opérations d’arrosage. De plus, elle concentre l’apport d’eau en sous-sol, ce qui limite son évaporation mais aussi le développement des adventices en surface. Avec quelques précautions, il est tout à fait possible d’utiliser de simples pots en argile en guise d’oya.

att01

Le trou

att02Sélectionnez un pot en terre cuite lambda, de 3 à 15 litres de contenance selon les besoins de la plante. Au pied de celle-ci, de préférence avant la plantation, faites un trou un peu plus grand que la taille du pot. Placez ce dernier à l’intérieur de sorte que sa partie supérieure dépasse de trois à quatre centimètres du sol.

Les réglages

Avec un niveau à bulle, vérifiez l’aplomb du pot puis bouchez l’ouverture du fond avec un bouchon en liège.

Le rebouchage

Comblez les vides autour du pot avec de la terre excavée ou du terreau. Tassez bien de manière à ce que le pot ne bouge pas par la suite.

L’arrosage et le paillage

Remplissez entièrement le pot d’eau. Couvrez-le avec une soucoupe de dimensions adaptées en guise de couvercle. Paillez généreusement le pied de la plante en incluant l’oya. À chaque arrosage procédez de la sorte.


att03UNE DOUCHE DE JARDIN

Avant toute chose, déterminez l’endroit où sera construite votre douche de jardin et choisissez-en la forme. Pour ce faire, posez des dalles en pierre naturelle sur le sol à l’emplacement de votre future installation. Avec une bêche, délimitez ensuite le pourtour de la douche en entaillant la terre.

Creuser et combler

Toujours avec la bêche, creusez la terre sur une profondeur de 20 cm environ à l’intérieur du périmètre délimité. Comblez le trou avec du gravier et recouvrez-le ensuite d’une couche de sable en prenant soin de niveler avec un tasseau.

Poser les dalles

Une fois que le sol est bien plat, posez les dalles pour créer le motif de votre douche en laissant un espace de 5 ou 10 cm entre chaque pierre. Enfoncez-les légèrement dans le sable avec un maillet en caoutchouc et comblez les trous avec le gravier restant. Celui-ci servira aussi au drainage.

Créer la structure

Il reste maintenant à créer la structure de votre douche autour du dallage. Pour cela, vous aurez besoin d’environ 70 piquets de clôture en épicéa d’une longueur de 2,5 m. Enfoncez chacun d’eux dans le sol à l’aide d’un marteau en prenant soin de laisser une ouverture de 1,5 m pour l’entrée de la douche. Pour un rendu plus esthétique, coupez l’extrémité supérieure des piquets avec une scie afin de créer un arc descendant du côté de l’entrée de la douche. Vous pouvez enfin consolider le tout avec du fil de fer.


UNE BANQUETTE EN PALETTES

Pour fabriquer ce joli meuble qui décorera à merveille votre intérieur ou vos espaces extérieurs, vous aurez besoin de trois palettes en bois (vous pouvez en dénicher gratuitement auprès de certains transporteurs ou aux abords des commerces, entrepôts et déchetteries), d’une perceuse-visseuse à bois, d’une dizaine de vis d’au moins 40 mm de longueur, d’une ponceuse, d’une bombe de peinture aérosol blanche, d’une bâche et d’un grand coussin plat.

att04

Le montage

Commencez par poncer les palettes afin de lisser le bois et d’éviter tout risque d’échardes. Empilez deux palettes et fixez-les l’une sur l’autre à l’aide de vis, puis utilisez la troisième pour faire le dossier de votre banquette.

La peinture

Munissez-vous de la bombe de peinture blanche et, dans un espace ouvert et suffisamment aéré dont le sol aura été préalablement recouvert d’une bâche de protection, appliquez deux couches de peinture sur le meuble, en les espaçant de quelques heures. Laissez sécher.

La décoration

Pour terminer, placez votre grand coussin plat sur les palettes pour davantage de confort. Si vous n’en possédez aucun qui soit aux bonnes dimensions, découpez un rectangle dans une mousse et recouvrez-la d’un tissu aux motifs de votre choix. Votre nouveau banc deux places est fin prêt !


UNE TABLE D’ANGLE

Vous aurez besoin de deux planches de bois brut (pin ou épicéa) de 300 x 7,4 x 2,2 cm, d’une latte du même bois de 300 x 4,4 x 2,2 cm, de 44 vis à bois de 3,5 x 40 mm, de tuyaux en aluminium de 7 mm de diamètre et 7 m de long, d’une corde en fibre synthétique de 5 mm de diamètre et 3 m de long, de 250 ml de lasure transparente pour bois, de 3 pinces de serrage, d’une perceuse-visseuse sans fil, d’une scie sauteuse et d’une ponceuse.

att05

La découpe

À l’aide de la scie sauteuse, sciez chaque planche en 6 morceaux de plus en plus petits de 90 cm, 80 cm, 60 cm, 40 cm, 20 cm et 10 cm de long. Vous pouvez ajuster ces mesures en fonction de la taille de votre balcon pour rendre la table plus grande ou plus petite. Ensuite, découpez les bords pour former un triangle qui s’ajuste parfaitement au coin du balcon. Pour éviter les éclats et échardes, poncez soigneusement toutes les pièces en bois.

L’assemblage

Pour fixer les 6 planches ensemble, sciez deux morceaux de latte de la longueur des bords extérieurs du triangle par table et vissez-les légèrement à l’intérieur à l’aide de 11 vis à bois régulièrement espacées (vous devez utiliser 22 vis par table). Répétez l’opération avec la deuxième planche, et appliquez une couche de vernis pour que votre table résiste aux intempéries.

Le montage

Découpez le tuyau en trois morceaux de 30 cm. Percez un trou du diamètre de la corde dans chaque angle des deux tables triangulaires, puis coupez la corde en trois morceaux de longueur égale. Passez un morceau de corde dans l’un des trous de la table supérieure, puis dans l’un des morceaux de tuyau, et enfin dans le trou correspondant de la table inférieure. Faites un noeud au-dessus de la table supérieure et au-dessous de la table inférieure pour fixer les deux plateaux de votre table à niveau. Répétez l’opération avec les deux autres morceaux de corde, puis suspendez les trois extrémités supérieures de la corde à la balustrade de votre balcon.



Partager :