fbpx

Macramé L’art de tisser

Macramé L’art de tisser

Porté par l’engouement des loisirs créatifs, le macramé revient sur le devant de la scène déco. Comme le tricot, cette technique de tressage permet de fabriquer des accessoires tendance pour donner une ambiance cosy et bohème à son intérieur.

 À l’instar des miroirs en bambou, des motifs tie and dye ou des fauteuils en rotin, le macramé fait un retour fracassant au coeur des tendances et des collections maison. Porté par la mode du DIY et des objets de style rétro, cet art du tissage remporte un vif succès car il permet de fabriquer soi-même un tas d’accessoires déco. Suspension pour plantes, tête de lit, paravent et même hamac ou fauteuil suspendu, le macramé est sans conteste le passe-temps numéro un de cette année. Alors, à vos noeuds, prêt ? Tissez !

Un loisir DIY

Jamais personne n’aurait parié un jour sur le retour du macramé… Il faut dire que cet art qui consiste à nouer et à tisser des cordelettes, est longtemps resté, comme le tricot, l’apanage de nos grands-mères créatives. La folie douce du DIY et le retour très tendance des codes hippie et bohème ont fini par rendre ce tressage de cordes résolument moderne.

Amener à la fois de la verdure et une touche de poésie au sein de la maison

Inspiré des années soixante-dix, le macramé est une activité nécessitant patience et dextérité mais qui fait sans nul doute le bonheur des aficionados des loisirs créatifs. En mixant les différentes qualités de fils (coton, lin, soie, etc.) et en introduisant de la couleur, ce tressage permet de réaliser des objets décoratifs originaux et actuels.

Esprit boho rétro

Le macramé fait surtout écho au style bohème et rétro qui investit aussi nos intérieurs. Naturel et authentique, il permet de réaliser des accessoires très différents pour peu que l’on soit doué de ses mains. Inévitablement, ce sont d’abord les cache-pots qui se prêtent au jeu du macramé : en créant des suspensions en corde pour ses plantes, on amène à la fois de la verdure et une touche de poésie au sein de la maison. Les abatjour ne sont pas en reste non plus et s’habillent eux aussi de cordelettes pour mettre en valeur les plafonniers.

Le macramé s’installe encore aux murs. On le retrouve en effet dans la chambre pour créer une tête de lit étonnante. Moins utiles mais tout aussi décoratifs, les tissages se placardent également telles des oeuvres d’art, surtout si l’on opte pour des formes géométriques ou des couleurs flashy. Enfin, le macramé est si polyvalent qu’il permet encore de créer du mobilier, notamment des hamacs ou des fauteuils suspendus.

 À l’instar des miroirs en bambou, des motifs tie and dye ou des fauteuils en rotin, le macramé fait un retour fracassant au coeur des tendances et des collections maison. Porté par la mode du DIY et des objets de style rétro, cet art du tissage remporte un vif succès car il permet de fabriquer soi-même un tas d’accessoires déco. Suspension pour plantes, tête de lit, paravent et même hamac ou fauteuil suspendu, le macramé est sans conteste le passe-temps numéro un de cette année. Alors, à vos noeuds, prêt ? Tissez !

Un loisir DIY

Jamais personne n’aurait parié un jour sur le retour du macramé… Il faut dire que cet art qui consiste à nouer et à tisser des cordelettes, est longtemps resté, comme le tricot, l’apanage de nos grands-mères créatives. La folie douce du DIY et le retour très tendance des codes hippie et bohème ont fini par rendre ce tressage de cordes résolument moderne.

Amener à la fois de la verdure et une touche de poésie au sein de la maison

Inspiré des années soixante-dix, le macramé est une activité nécessitant patience et dextérité mais qui fait sans nul doute le bonheur des aficionados des loisirs créatifs. En mixant les différentes qualités de fils (coton, lin, soie, etc.) et en introduisant de la couleur, ce tressage permet de réaliser des objets décoratifs originaux et actuels.

Esprit boho rétro

Le macramé fait surtout écho au style bohème et rétro qui investit aussi nos intérieurs. Naturel et authentique, il permet de réaliser des accessoires très différents pour peu que l’on soit doué de ses mains. Inévitablement, ce sont d’abord les cache-pots qui se prêtent au jeu du macramé : en créant des suspensions en corde pour ses plantes, on amène à la fois de la verdure et une touche de poésie au sein de la maison. Les abatjour ne sont pas en reste non plus et s’habillent eux aussi de cordelettes pour mettre en valeur les plafonniers.

Le macramé s’installe encore aux murs. On le retrouve en effet dans la chambre pour créer une tête de lit étonnante. Moins utiles mais tout aussi décoratifs, les tissages se placardent également telles des oeuvres d’art, surtout si l’on opte pour des formes géométriques ou des couleurs flashy. Enfin, le macramé est si polyvalent qu’il permet encore de créer du mobilier, notamment des hamacs ou des fauteuils suspendus.