Société | Arrêtez-tout et adoptez la slow attitude

SOCIETE - Popularisé par les médias de masse il y a plus de quinze ans, le concept de slow life, contre-culture opposée au fastliving, n’est toujours pas poussiéreux. Mieux, avec tous ses corolaires, de la slow food au slow sex en passant par le slow work et le slow travel, la slow attitude continue à faire recette. C’est qu’elle tient quand même quelques promesses de bonheur.

« Ralentissez, et plus vite que ça ! » Voilà une injonction contradictoire qui pourrait rendre fou. Sur nos écrans connectés, on peut lire aussi ce conseil antinomique qui consiste à se débrancher pour profiter enfin de la vie. « La semaine de 4 heures » de Timothy Ferris, un best-seller aux États-Unis sur le sujet, propose une méthode révolutionnaire - « travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! », rien que ça - qui ne peut pas se passer du numérique... Même le psychiatre Christophe André, chantre de la méditation, nous propose une initiation en ligne... Bon, face à ces paradoxes, signalons qu’on n’a toujours pas trouvé la réponse à la question existentielle de la poule et de l’œuf. Et il faut bien attaquer le sujet par un bout ou un autre.

Slow connexion

En fait, l’envie d’arrêter le temps ou plutôt d’arrêter de courir après, n’a rien de nouveau. En revanche, le contexte dans lequel nous vivons a changé : pour le meilleur et pour le pire, les nouvelles technologies ont envahi notre quotidien, nous donnant l’illusion qu’on peut tout savoir, tout avoir, tout faire, tout être en même temps. Le réel, lui, nous file entre les doigts. Aussi, la première solution pour s’ancrer dans le temps présent repose aujourd’hui sur la slow connexion. S’il ne fallait retenir qu’un seul principe, ce serait celui-là : ordinateur, téléphone portable, tablette, il faut vraiment réduire le temps passé devant les écrans. Pour se débrancher, et ce pas seulement avant d’aller se coucher, on active le « mode avion » de ses objets connectés dès le pas de la porte !

Comme il ne faut pas avoir peur de la contradiction, sachez que, pour tout le reste, internet regorge de blogs de trucs et astuces pour se lancer dans la slow life : conseils pour réduire ses déchets, fabriquer ses propres produits d’hygiène-beauté, préparer des recettes de saison, changer ses mauvaises habitudes au bureau, mieux communiquer avec ses enfants, exercices pour respirer etc. Oui oui, c’est tout ça la slow life.

Retrouvez notre dossier complet


► SOCIÉTÉ | Arrêtez-tout et adoptez la slow attitude
►LE B-A BA | Les incontournables de la "slow attitude"
► TENDANCE | La petite dernière de la tendance "Slow" : la cosmétique
► DECRYPTAGE | Slow food et objectif zéro déchets, même combat?
► CRITIQUE | Au boulot aussi, passez en mode "slow"Au boulot aussi, passez en mode "slow"
► CONSEIL | Slow cosmétique : cap sur le "low poo"
► ANALYSE | Les défis de la "slow life"
► ZOOM | La "charge mentale" expliquée
► A LIRE | La "charge mentale" des femmes en trois imagess