La toilette de Monsieur Hamster

Partager :

Vous avez la chance de partager votre quotidien avec un hamster ? Vous vous demandez si vous devez le toiletter ou le baigner ? Voici quelques éléments de réponse…

 

Monsieur Hamster, dans sa cage souillée, avait dans ses poils quelques saletés. Son propriétaire, alerté par l’odeur nauséabonde de son animal, lui tint à peu près ce langage : « Eh bonjour, Monsieur Hamster, que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau ! Mais quel est ce parfum fétide qui se dégage de votre peau ? » À ces mots, Monsieur Hamster, offusqué, retourna gratter dans sa cage. Le maître profita de cette brève distraction pour l’attraper et le plonger dans un bain chaud. Monsieur Hamster, honteux et confus, jura qu’on ne l’y reprendrait plus.

Puisque La Fontaine n’a jamais écrit sur la malpropreté du hamster, il est grand temps de remédier à cet oubli et de s’occuper enfin de l’hygiène de votre petit rongeur…

D’un naturel très propre

Comme le chat, le hamster est un animal relativement propre, qui passe beaucoup de temps à soigner son hygiène. Sa toilette est d’ailleurs le signe qu’il se sent bien. Les propriétaires de ce rongeur tout mignon n’auront donc aucun mal à garder leur protégé bien propre. Il est en effet inutile de le baigner, sauf en cas de force majeure. Et pour cause, l’eau est mauvaise pour son pelage car la peau du hamster est constituée d’huiles naturelles qui la protègent et régulent la température corporelle. S’il existe une réelle nécessité de nettoyer votre mini boule de poils, vous pouvez procéder à une séance de toilettage, mais attention, il existe quelques précautions à prendre pour ne pas mettre en danger votre petit compagnon…

Les différents types de toilettage

Dans l’hypothèse où votre hamster n’aurait besoin que d’un petit rafraîchissement, il suffit de vous rendre en animalerie ou chez un toiletteur pour acheter un shampooing sec spécial rongeurs. On répartit le produit sur tout le corps de l’animal, en épargnant la tête et les oreilles, et on laisse agir quelques minutes. Avec une brosse douce et adaptée, estompez la poudre en brossant dans le sens du poil.

Monsieur Hamster est trop sale pour se contenter d’un léger brossage ? Vous pouvez alors opter pour le bain de sable. Pour ce faire, achetez du sable spécial et versez-en dans un grand récipient que vous glisserez dans la cage. Votre rongeur ne devrait pas tarder à satisfaire sa curiosité et à aller tremper les pattes dans cette nouvelle aire de jeu. En se roulant ainsi, il débarrassera son pelage de toutes les saletés. Pensez à bien le brosser ensuite pour ôter les grains. Enfin, si les soins prodigués n’ont pas eu raison de la malpropreté de votre animal, vous pouvez envisager de lui faire prendre un bain, à titre exceptionnel et à certaines conditions. Le récipient dans lequel il sera immergé doit être peu profond afin de ne pas stresser votre hamster qui a le coeur fragile. Utilisez également un shampooing spécial. Le bain doit être rapide et une fois propre, votre boule de poils doit être séchée délicatement avec une serviette dans un endroit chaud. Pour récompenser Monsieur Hamster d’avoir été si sage, offrez-lui un petit massage…

Ne coupez pas les griffes !

Attention, ne touchez jamais aux griffes de votre hamster. En effet, elles sont si petites que les couper pourrait être dangereux. Si elles sont un peu trop longues, laissez-le se dépenser dans sa cage ou ailleurs, elles s’useront naturellement.

IL MORD

Il ne suffit pas d’installer une roue de standing à un rongeur pour l’apprivoiser ! Comme tout animal, le hamster a besoin de temps pour créer une relation de confiance avec son nouveau maître. Durant cette phase d’apprentissage, il peut ainsi arriver que votre compagnon vous attaque à la moindre intrusion dans sa cage. Ne vous inquiétez pas, c’est sans doute un réflexe que l’on dit territorial. Cessez simplement de passer les doigts à travers les barreaux et continuez à l’apprivoiser lorsqu’il sort de son petit espace personnel. Avec le temps, la plupart des hamsters deviennent moins territoriaux.

Toutefois, il convient d’être vigilant : dans d’autres circonstances, le fait de mordre peut révéler un tout autre problème. Si votre compagnon réagit violemment lorsque vous le manipulez, c’est sans doute qu’il a mal quelque part. Lorsque vous le surprenez dans son sommeil, en revanche, il ne s’agit que d’un réflexe défensif. Il est à noter que certaines espèces sont de nature plus « mordeuse » que d’autres.



Partager :