Customiser ses vêtements

Partager :

Vous en avez assez de porter les mêmes tenues que tout le monde ? Alors, laissez parler votre imagination et créez votre propre style !

Seule à la maison ou avec les copines, apprenez à recycler vos vieux vêtements difformes et démodés pour les transformer en de véritables chefs-d’oeuvre ! Pour cela, armez-vous du matériel nécessaire que vous trouverez dans toutes les bonnes merceries ou même en grande surface : tissus, étoffes, fils et aiguilles voire machine à coudre, plumes, strass, colle à tissu, boutons, pochoirs, peinture à textile, ciseaux… tout l’attirail de choc d’une vraie couturière !

Mode recyclage

L’objet à customiser : un vieux tee-shirt blanc ou de couleur unie à rendre plus gai et rigolo (n’essayez pas de rajouter des artifices à un top déjà chargé de motifs). Servez-vous de pochoirs, que vous pourrez imprimer directement depuis Internet ou que vous aurez vous-même fabriqués à l’aide de papier calque. Reproduisez ensuite le dessin qui vous plaît sur un papier cartonné (pour éviter que la peinture ne l’absorbe) que vous poserez sur le tissu avant de combler le vide obtenu par une autre pièce, des paillettes ou de la peinture (utilisez de la peinture à textile et de la colle à tissu).

L’un des grands classiques de la customisation est le jean. Vous savez, ce vieux jean usé par les années, qui traîne dans votre penderie depuis … toujours ! En plus de lui coller divers artifices (perles, sequins, plumes, franges…), faites lui subir toutes sortes de mauvais traitements : abîmez-le, déchirez-le, effilez-le, faites-lui des trous par-ci par-là, raccourcissez-le, transformez-le en short ou en jupe… L’astuce pour réaliser facilement cette dernière opération ? Couper à la longueur souhaitée, découdre les coutures à l’intérieur des jambes et réunir les deux côtés en comblant les trous obtenus par deux triangles de tissu. L’imprimé liberty s’accorde à merveille avec le jean, mais vous pouvez aussi la jouer « ni vu ni connu » en récupérant les morceaux découpés.

custo01

Le détail qui tue

Si vous préférez rester discrète et que vous ne vous sentez pas d’égayer vos vêtements, vous pouvez toujours personnaliser vos accessoires ! Il n’y a rien de mieux pour relever une tenue qu’un détail inhabituel ou fluorescent posé là où on ne l’attend pas forcément… Par exemple, créez vos propres bijoux : une broche en origami, un noeud papillon en guise de barrette, un bouton qui forme une bague… Amusez-vous à détourner les objets de leur utilisation première ! Vous pouvez aussi agrémenter des ballerines un peu fades de dessins et calligraphies (votre nom, un message perso, une citation…), de boutons, sequins, et dentelle, ou avec des rubans qui montent le long de la cheville.

custo03

Du fil, une aiguille, et c’est parti ! Les points de base de la couture suffisent (point droit ou devant). Le sac à main est très important pour une femme et dévoile souvent la personnalité de sa propriétaire. Laissez libre cours à votre créativité et ajoutez à votre fidèle compagnon une petite touche perso, sans forcément l’abîmer. Choisissez par exemple de l’habiller d’une fleur formée par des trombones de toutes les couleurs, d’une constellation préalablement coupée dans de la feutrine ou d’une silhouette dessinée par des perles…

custo02

Et les hommes ?

La gent masculine n’est pas épargnée par le phénomène de la customisation ! Les tee-shirts sont encore une fois les plus faciles à personnaliser : les messages imprimés, jeux de mots, calembours et déclarations font notamment fureur chez les hommes ! Vous pouvez aussi déchirer les manches d’une ancienne chemise de manière à créer un marcel négligé, très viril ! Coloriez des baskets blanches classiques avec des marqueurs fluo, attention toutefois à ne pas commettre d’erreur, et privilégiez de préférence les dessins bicolores pour moins de fioritures. Vous pouvez aussi opter pour des lacets originaux, faits de rubans, d’élastiques, de brins de laine ou de scoubidous… Les casquettes « taguées » sont aussi très à la mode… chez les ados ! Pour paraître plus mature, même en protégeant votre tête, choisissez plutôt un élément classe, distingué ou humoristique, à coller sur votre chapeau : un insigne de capitaine, un épi de blé ou un brin de paille, un cartoon pour le côté mignon et décalé… Vous pouvez aussi attirer l’attention en misant sur l’originalité avec un couvre-chef entièrement recouvert de papier bulle, un bandana accroché autour d’une casquette, un képi multicolore… À vous de trouver le petit plus qui changera tout, vous ressemblera, et affi rmera votre personnalité !

custo04

À vos ciseaux !

Pour donner du style à un vieux jean : frangez-le ! Rien de plus simple. Découpez aux ciseaux quelques franges (cinq environ de chaque face) et effi lez-les à la pince à épiler. Plongez les franges ainsi obtenues dans de l’eau de Javel et laissez sécher.

custo05

 



Partager :