« Je peux pas j’ai piscine »

Partager :

Qui n’a jamais utilisé ce bon vieil adage pour décliner une invitation peu engageante ? Zoom sur les sports aquatiques aussi farfelus que vivifiants.

Le classique : l’aquagym

Aquastep, aquaboxing, aquabike, l’aquagym se renouvelle et se décline dans de nouvelles pratiques plus tendance. Cette gym aquatique, qui peut être douce ou très rythmée selon les cours, séduit tous les âges et tous les niveaux. Comprenez que vous n'avez pas besoin d'être une grande nageuse pour pratiquer ce sport.

Les +

L'aquagym sollicite tous les muscles du corps d'une manière douce à modérée et sans traumatisme. Les exercices combinent aussi bien des mouvements d'athlétisme que de natation qui font intervenir les jambes et les bras. Certains cours peuvent intégrer des mouvements boxés avec les coudes, les genoux, les mains et les pieds. En 45 minutes, vous perdez en moyenne 400 à 500 kcal.

La variante : l’aquafitness

Variante de l'aquagym, l'aquafitness se présente, sur le papier, comme un cours collectif pratiqué en musique dans une petite profondeur (vous avez pied). En pratique, le contenu et l'intensité de la séance varient au gré des envies des coachs, comme pour l'aquagym.

Les +

Une séance de 45 minutes comporte une dominante cardio ainsi qu'une partie renforcement musculaire qui cible une ou plusieurs zones. La vitesse des mouvements conjuguée à la résistance de l'eau permet de brûler 400 à 500 kcal. En plus de gagner en tonus et d'allonger vos muscles, vous gagnez en coordination et en capacités cardio-pulmonaires.

L’indémodable : l’aquabike

Egalement baptisée aquacycling ou aquaspinning, cette activité consiste à faire du vélo dans l'eau. Assises sur un vélo stationnaire, les participantes doivent pédaler et lutter contre la force de l'eau. La musique est généralement rythmée, afin que l'ensemble des participantes garde une motivation sans faille, et les exercices sont variés.

Les +

Ça a l'air facile, pourtant l'aquabike est sans doute le cours collectif aquatique pendant duquel vous perdez le plus de calories : entre 600 et 700 kcal par séance.
Côté musculaire, vous engagez surtout les jambes mais aussi la ceinture abdominale puisque vous devez constamment serrer les muscles abdominaux.

Le plus improbable : l’aquazumba

Danser dans l’eau, c’est le principe de l’aquazumba : le nouveau sport aquatique pour se muscler en s’amusant. La zumba, vous connaissez ? Ce sport qui mêle danse latino et fitness a largement fait parler de lui ces deux dernières années. Cette variante, comme son nom l’indique, se pratique dans une piscine. Pour cela, pas besoin d’être une bonne danseuse ni une championne de natation : un peu de peps et de la bonne humeur suffiront.

Les +

L’avantage, c’est que dans l’eau, les mouvements sont plus fluides et sans impact. En prime, vous brûlez des calories et sculptez votre silhouette, car la résistance de l’eau sollicite doublement les muscles. Et comme vous êtes immergée jusqu’au milieu de la poitrine, personne ne verra si vous faites un faux pas !

 Le nouveau venu : l'aquayoga

Si vous voulez apprendre à devenir plus zen, vous devriez aimer l'aquayoga. Plus doux que les autres activités aquatiques, ce cours de 45 minutes mêle des postures de yoga, des exercices de respiration, des étirements et un travail d'équilibre.

Les +

Portée par l'eau, la détente est décuplée et le poids est allégé. Du coup, enceinte, ce sport est idéal. Et les postures d'inversion, avec la tête en bas, sont plus originales que dans le yoga classique car elles sont subaquatiques. Attention, pince-nez obligatoire ! L'aquayoga aide aussi à se tonifier et à se muscler doucement et profondément. Les postures sollicitent les parties du corps qui participent au maintien de l'équilibre, comme les abdominaux, les fessiers et le tronc.



Partager :