Les chakras, mode d'emploi

Partager :

Énigmatiques, souvent réduits à une courte définition ésotérique, les chakras sont complexes et ne peuvent se résumer en quelques mots. Voici quelques bribes d'éclaircissement...

 Mythe ou réalité, les chakras sont pour nous, Occidentaux, un véritable mystère ! Associé à la méditation et à la zénitude, ce concept issu de la médecine traditionnelle indienne influencerait notre corps, notre esprit et même notre âme, d'où l'intérêt d'en prendre soin grâce à des exercices de yoga ou de relaxation. Explications.

 

C'est quoi un chakra ?

 

  • Paripurna navasana (le bateau)

    En sanskrit, une ancienne langue indienne, le mot « chakra » signifie « roue ». On peut imaginer les chakras comme des cercles, chacun représentant une énergie particulière dans le corps. Il en existe de nombreux mais sept sont considérés comme étant les plus importants. Ils sont positionnés du bas de la colonne vertébrale jusqu'au-dessus de la tête et correspondent à des organes et des glandes bien précis (thyroïde, pancréas, ovaires, testicules…). Tous reliés entre eux, ils permettent de faire circuler l'énergie dans le corps et de faire le lien entre le corps éthérique (esprit, énergie vitale) et le corps physique.
    Dans la tradition indienne, on considère que les chakras sont ouverts et intacts à la naissance. Avec le temps, les angoisses, les peurs, les chocs, les soucis etc., ils se rigidifient et perdent de leur vitalité. Les chakras viennent en effet se loger dans les schémas de pensées et les émotions et peuvent perturber notre équilibre psychique et physique si l'on n'en prend pas soin.


 

Comment ouvrir ses chakras ?


Équilibrer ses chakras, les stimuler et les contempler serait donc bénéfique pour harmoniser notre énergie, améliorer notre santé et retrouver une plénitude absolue. Cette quête du bien-être total passe par différentes méthodes. Il y a d'abord bien sûr le yoga qui agit sur les énergies vitales grâce aux asanas (les postures) et la respiration qui permettent une détente profonde. Certaines postures sont en effet pensées pour garder le corps aligné, et notamment la colonne vertébrale, ce qui agit directement sur les chakras. D'autres préféreront la méditation et la relaxation ou encore la lithothérapie, le pouvoir des pierres.
Quoi qu'il en soit, débloquer et harmoniser ses chakras est un travail de longue haleine, qui mérite d'accepter son corps et d'être plus indulgent avec soi-même. Il faut de la patience avant de pouvoir ressentir les premiers effets de cette démarche. Dans la tradition indienne, on dit également que, pour ouvrir ses chakras, il faut adopter une alimentation saine, souvent végétarienne, pour faire circuler l'énergie vitale dans le corps.

 

Quelques postures de yoga


Si vous êtes réceptif à cette pratique, vous pouvez tester quelques postures de yoga, accessibles aux débutants.

 Utthita trikonasana

  • Commençons par Utthita trikonasana (la posture du triangle)

    Lla posture du triangle, qui consiste à se tenir debout, les pieds écartés, le droit tourné vers l'avant. On lève les bras de façon à ce qu'ils soient parallèles au sol et on bascule le corps vers la droite. La main droite vient se poser sur le tibia ou le pied droit. La tête pivote vers le haut pour regarder le bras opposé, bien vertical. On tient la posture cinq longues respirations afin d'ouvrir les hanches et le buste.

 

 Paripurna navasana

  • Paripurna navasana (le bateau)

    Le bateau permet de stimuler la ceinture abdominale et le plexus solaire (le troisième chakra). Très simple à réaliser, cette posture consiste à s'asseoir et à lever les jambes en les tendant au maximum devant soi. Les genoux doivent être serrés l'un contre l'autre et les bras tendus en parallèle. Attention à ne pas courber le dos mais à le maintenir bien droit.
    Enfin, Bhujangasana (posture du cobra) permet de mieux faire circuler l'énergie du cœur. Allongez-vous sur le ventre, les mains posées à plat devant vous de chaque côté de la poitrine, le menton au sol. Sur une inspiration, tendez les bras jusqu'à relever le buste, mais sans forcer.

 

 Plus d'articles sur ce thème :

Maman et bébé se mettent au yoga

Yoga bière, yoga chèvre, yoga rage… Mais où va le yoga ?

Rigologie ou yoga du rire : ces bienfaits inattendus sur le corps et l'esprit

YOGA | Kurmâsana, la position de la Tortue



Partager :