On a testé… L ’acupression maison

Partager :

Fatigue, stress, mal de dos, tensions musculaires… Et si on profitait des bienfaits millénaires de l’acupression pour soulager efficacement les maux de la vie moderne et ce, sans même avoir à sortir de chez soi !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 80 % des Français déclarent souffrir du dos, 30 % se plaignent de mal dormir et d’être fatigués, 40 % se disent victimes du stress… Chroniques ou récidivants, ces maux ont un impact significatif sur le bien-être et la qualité de vie. Loin de la pharmacopée synthétique classiquement associée à ces troubles, l’acupression est une méthode thérapeutique naturelle chinoise utilisée depuis plus de 5 000 ans pour venir au secours des personnes à la recherche de solutions naturellement efficaces. Si certains professionnels la pratiquent en cabinet, les tapis d’acupression permettent de profiter des bienfaits de cette pratique au quotidien et en totale autonomie.

Un quart d’heure de pur bonheur

Technique ancestrale de massage chinois, l’acupression – dérivée de l’acupuncture – aide à apaiser les tensions musculaires, à soulager les douleurs et, de manière générale, à stimuler le bon fonctionnement des organes. Plébiscitée depuis des siècles en Inde par les fakirs et les yogis pour éliminer les tensions et favoriser la méditation, cette technique a donné naissance au fameux « lit de clous ». Dans une version revisitée, les tapis d’acupression et de relaxation permettent aujourd’hui de profiter de leurs bienfaits légendaires. C’est en stimulant les nerfs et la circulation sanguine que les micropointes des tapis d’acupression agissent, permettant ainsi de diminuer les tensions tout en apportant un sentiment de soulagement et de bien-être. Dans une pièce au calme, on s’y allonge tranquillement pour une séance de relaxation express d’une quinzaine de minutes. rapidement, un sentiment de détente se propage, signal de la sécrétion d’endorphine et d’ocytocine… naturellement présente chez l’homme, l’endorphine également appelée « hormone du bonheur » a, tout comme la morphine, des propriétés de diminution des douleurs. En se fi xant sur les récepteurs morphiniques situés dans le thalamus au niveau des centres régissant la douleur, les endorphines provoquent une sensation de bien-être et de relaxation. L’ocytocine, quant à elle, a des fonctions antistress : elle réduit le taux de cortisol, et diminue l’anxiété. Au fil des séances, le stress profond s’estompe, la circulation se répand plus aisément dans le corps, stimulant ainsi l’énergie vitale et le système de défense.

Trop de piquant pour les débutants

Patience et persévérance sont mères de réussite ! Les tapis d’acupression sont des compagnons, qui pour certains, ne manquent pas de piquant. Cett e sensation est temporaire : dès la cinquième utilisation, l’inconfort ressenti par le débutant disparaît au seul profi t du bien-être*. Pour les plus sensibles, le port d’un t-shirt ou l’application d’un linge fi n entre la peau et le tapis permett ra de passer ce cap plus facilement. écouter son corps est important, inutile de forcer : de quelques minutes pour commencer, il sera possible d’étendre progressivement les séances à une durée plus longue en phase avec ses besoins.

* Une étude américaine montre que lors des cinq premières utilisations, 46 % des utilisateurs trouvaient le tapis très inconfortable et 42 % inconfortable. Mais après les cinq premières utilisations, le ratio s’inversait : 52,5 % le trouvaient très confortable et 36,5 % confortable, soit 89 % de gens conquis.

LES BIENFAITS

- Fesses et arrière des cuisses : en position assise ou couchée, sur les fesses, le côté de la hanche ou l’arrière des cuisses.
Apporte des eff ets bénéfi ques pour la sciatique, la cellulite et les douleurs lombaires (allongé, il faudra ajouter un oreiller sous le tapis au niveau de la cambrure lombaire).
- Pieds : les pieds – nus de préférence - placés directement sur le tapis.
Allège les jambes lourdes, stimule la vitalité depuis les pieds jusqu’à la tête.
- Sur le dos : un oreiller placé sous le tapis au niveau de la nuque, on s’allonge de façon à recevoir les pointes du milieu du dos jusqu’à la base du crâne.
Cela apporte une aide considérable pour les maux de tête ou migraines, aide à dissoudre les tensions du haut du dos et de la nuque. Pour les lombaires, il faut placer le tapis dans le bas du dos et amener les genoux vers la poitrine afi n de réduire la cambrure et être en plein contact avec les pointes. Excellent pour les maux du bas du dos et du bassin.
- Sur le ventre : cette position stimule le métabolisme, aide à détendre les tensions profondes du diaphragme ainsi que celles du système digestif et respiratoire.
- Joues et maxillaires : on s’allonge en plaçant délicatement le côté du visage sur le tapis (au besoin placer un linge fin).
Cette position revitalise le teint, aide à détendre le cou ainsi qu’à relâcher les muscles de la mâchoire et du visage.



Partager :