fbpx

Quels exercices pour améliorer sa souplesse ?

Quels exercices pour améliorer sa souplesse ?
Étirements quotidiens et sports adaptés vous permettront de gagner rapidement et durablement en souplesse.
 

Fini les raideurs qui paralysent tout le corps ! Avec quelques exercices d’étirements réguliers, vous gagnerez en souplesse et en confort.

 

Bien au-delà de pouvoir se vanter de faire le grand écart ou de toucher la pointe de ses pieds, une bonne souplesse est fondamentale au quotidien pour effectuer des gestes simples ou s’épanouir dans de nombreux sports. La raideur n’est pas une fatalité et il est possible de s’assouplir rapidement en suivant une routine bien calibrée.

Être souple pour préserver sa santé

Sans grande surprise, notre manque de souplesse est surtout dû à notre sédentarité et à notre activité physique insuffisante. Dans de telles conditions, les articulations ont tendance à se raidir et les muscles perdent de leur capacité à se raccourcir et à s’allonger lorsque nous effectuons certains gestes. À l’inverse, faire trop de sport peut aussi nuire à notre souplesse car certaines activités pratiquées de façon intensive sollicitent durement les muscles qui se rétractent et accroissent le risque de claquage ou de déchirure.

Néanmoins, travailler sa souplesse permet de s’adonner à son sport préféré tout en limitant le risque de blessure. C’est aussi le seul moyen de ne pas ressentir de douleurs dans les gestes quotidiens et de limiter les mauvaises positions pour préserver le dos et les cervicales notamment.

On s’étire !

Pour les moins sportifs qui n’ont pas envie de courir à la salle de fitness, il est toutefois possible d’améliorer sa souplesse en s’étirant quotidiennement ou plusieurs fois par semaine. Attention, il n’est pas question de réaliser les habituels étirements effectués avant une séance de sport et qui ont pour objectif de préparer le muscle à l’effort. Non, on parle ici d’assouplissement pour augmenter la longueur des muscles au repos. On travaille donc « à froid » pour obtenir des résultats plus rapidement.

Ainsi, chaque jour pendant 15 ou 20 minutes, ou une heure par semaine, on enchaîne les étirements, que ce soit au réveil, au bureau ou le soir avant de se coucher. Chaque mouvement doit durer environ trente secondes et être accompagné d’une respiration fluide et profonde. Ne forcez surtout pas et respectez toujours vos limites.

Chaque mouvement doit durer environ trente secondes et être accompagné d’une respiration fl uide et profonde.

Quels sports pour m’assouplir ?

souplesse01

Mais pour gagner en souplesse, le mieux est encore de pratiquer certains sports, à commencer par le yoga, discipline séculaire qui n’a pas son pareil pour s’assouplir. À raison de 20 minutes par jour, certaines postures, telles que celles du chien tête en bas, du cobra, de la pince ou encore de la tête de vache, vous aideront à étirer tous les membres et les muscles durablement. Très proche du yoga, le stretching est aussi idéal pour rendre son corps plus malléable.

Pour celles et ceux qui aiment la danse, la barre au sol s’inspire des exercices d’échauffement du ballet classique. Toujours au sol, les pliés, les ronds de jambes, les dégagés ou encore les ports de bras permett ront à chacun de gagner radicalement en souplesse.

Enfin, pour les sportifs qui ont surtout besoin de se défouler, la boxe française est une activité deux en un. Malgré les apparences, elle permet de développer fortement la fl exibilité des membres inférieurs et donc de travailler intensément la souplesse latérale. Ici, les adducteurs et l’articulation des hanches seront particulièrement sollicités.

 

Bien au-delà de pouvoir se vanter de faire le grand écart ou de toucher la pointe de ses pieds, une bonne souplesse est fondamentale au quotidien pour effectuer des gestes simples ou s’épanouir dans de nombreux sports. La raideur n’est pas une fatalité et il est possible de s’assouplir rapidement en suivant une routine bien calibrée.

Être souple pour préserver sa santé

Sans grande surprise, notre manque de souplesse est surtout dû à notre sédentarité et à notre activité physique insuffisante. Dans de telles conditions, les articulations ont tendance à se raidir et les muscles perdent de leur capacité à se raccourcir et à s’allonger lorsque nous effectuons certains gestes. À l’inverse, faire trop de sport peut aussi nuire à notre souplesse car certaines activités pratiquées de façon intensive sollicitent durement les muscles qui se rétractent et accroissent le risque de claquage ou de déchirure.

Néanmoins, travailler sa souplesse permet de s’adonner à son sport préféré tout en limitant le risque de blessure. C’est aussi le seul moyen de ne pas ressentir de douleurs dans les gestes quotidiens et de limiter les mauvaises positions pour préserver le dos et les cervicales notamment.

On s’étire !

Pour les moins sportifs qui n’ont pas envie de courir à la salle de fitness, il est toutefois possible d’améliorer sa souplesse en s’étirant quotidiennement ou plusieurs fois par semaine. Attention, il n’est pas question de réaliser les habituels étirements effectués avant une séance de sport et qui ont pour objectif de préparer le muscle à l’effort. Non, on parle ici d’assouplissement pour augmenter la longueur des muscles au repos. On travaille donc « à froid » pour obtenir des résultats plus rapidement.

Ainsi, chaque jour pendant 15 ou 20 minutes, ou une heure par semaine, on enchaîne les étirements, que ce soit au réveil, au bureau ou le soir avant de se coucher. Chaque mouvement doit durer environ trente secondes et être accompagné d’une respiration fluide et profonde. Ne forcez surtout pas et respectez toujours vos limites.

Chaque mouvement doit durer environ trente secondes et être accompagné d’une respiration fl uide et profonde.

Quels sports pour m’assouplir ?

souplesse01

Mais pour gagner en souplesse, le mieux est encore de pratiquer certains sports, à commencer par le yoga, discipline séculaire qui n’a pas son pareil pour s’assouplir. À raison de 20 minutes par jour, certaines postures, telles que celles du chien tête en bas, du cobra, de la pince ou encore de la tête de vache, vous aideront à étirer tous les membres et les muscles durablement. Très proche du yoga, le stretching est aussi idéal pour rendre son corps plus malléable.

Pour celles et ceux qui aiment la danse, la barre au sol s’inspire des exercices d’échauffement du ballet classique. Toujours au sol, les pliés, les ronds de jambes, les dégagés ou encore les ports de bras permett ront à chacun de gagner radicalement en souplesse.

Enfin, pour les sportifs qui ont surtout besoin de se défouler, la boxe française est une activité deux en un. Malgré les apparences, elle permet de développer fortement la fl exibilité des membres inférieurs et donc de travailler intensément la souplesse latérale. Ici, les adducteurs et l’articulation des hanches seront particulièrement sollicités.

Chercher un article

Les archives


La Newsletter Femmes.nc


En kiosque :

Femmes.nc est un site du Groupe Melchior. ©