Enfants/adolescents protégeons leur vision

Partager :

La vue des enfants est primordiale dans leur développement. Dépister très tôt les déficiences visuelles rend leur traitement plus efficace. Les problèmes de vue des enfants, premières victimes des écrans, sont en nette augmentation ces dernières années.

Manifestation des troubles

Le circuit nerveux optique de l’enfant est en construction jusqu’à 18 mois, le nourrisson naissant avec une acuité visuelle très faible. Le strabisme et l’amblyopie sont les deux anomalies visuelles qui touchent le plus l’enfant. Le strabisme, qui résulte d’un défaut de parallélisme des axes visuels, peut être traité par rééducation et le port de lunettes adaptées. L’amblyopie est l’affaiblissement de la vue qui survient parce que le cerveau ne prend pas en compte l’image qu’il reçoit d’un des yeux. Un traitement précoce (avant 3 ans) augmente la probabilité de rétablissement complet de la vision.

Premiers tests

Normalement, la vue de votre enfant est contrôlée par le pédiatre, les consultations chez l’ophtalmologue ne sont pas obligatoires, mais en cas de doute ou en cas de troubles importants chez les parents (hypermétropie, myopie ou astigmatisme sévère), il est conseillé de consulter vers 12 ou 18 mois. Comme il est difficile d’évaluer ce que voit un jeune enfant, le praticien procède au test de la pupille : exposition à la lumière des deux yeux, puis de chaque oeil séparément. Ce test est indolore mais permet de déceler et de traiter précocement un défaut visuel.

Quand consulter ?

Il est indispensable de consulter un spécialiste si votre bébé louche de plus en plus souvent, s’il ne suit pas les mouvements des yeux et paraît indifférent à ce qui se passe autour de lui, mais aussi en cas de larmoiement, de plissement ou de clignement répété des yeux.

Plus grand, si votre enfant lit le nez collé au cahier, s’il a des maux de tête ou des difficultés d’apprentissage, s’il refuse les jeux de balles ou de stratégie, ce sont des signaux d’alerte à ne pas négliger. Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous directement auprès d’un ophtalmo et être quand même remboursé par l’Assurance maladie.

L ’impact des écrans sur la vision

Les écrans représentent une véritable menace pour les yeux. 23 % des enfants de moins de 10 ans passent entre 3 et 4 heures par jour devant des écrans et 34 % d’entre eux souffrent d’une baisse précoce de la vision. Pour protéger leur vue, réduisez au maximum leur temps d’exposition. D’autre part, fixer un écran dans un environnement sombre ne fait qu’accélérer les dégâts. Mieux vaut donc se trouver dans une pièce bien éclairée.



Partager :