© Stéphane Ducandas

Julie, pâtissière en devenir

Partager :

Julie est en reconversion. En reconversion professionnelle. Assistante de direction dans un groupe métallurgique, elle a entamé sa reconversion il y a trois ans et demi pour devenir pâtissière.

« Je suis passionnée de pâtisserie depuis toute petite, donc, finalement, j’ai un peu moins de 30 ans d’expérience ! », nous dit-elle dans un grand sourire. « À l’école, j’ai suivi un cursus “normal” car je n’ai pas écouté mon cœur. Mais, à un moment donné, ça a buggé dans ma tête. J’ai donc décidé de faire de ma passion mon métier. »

Julie a commencé sa reconversion en Australie, à Melbourne, dans une école privée réputée qui fait venir des grands chefs du monde entier, puis elle a suivi cinq master class avec des chefs. Départ ensuite pour Paris pour comprendre vraiment les bases de la pâtisserie française. Pour l’instant, Julie alterne travail et formation mais elle espère, maintenant qu’elle est diplômée (elle a obtenu son CAP il y a quelques mois), se lancer entièrement dans la pâtisserie. Un beau challenge quand on sait que l’art de la pâtisserie n’est pas à la portée de tous. « C’est vrai que c’est compliqué, ce n’est pas comme la cuisine où on peut rajouter un ingrédient, s’adapter. La pâtisserie, c’est très précis. J’ai, par exemple, une balance qui me permet de peser mes ingrédients au gramme près. On est à 5 ou 10 % de marge d’erreur mais il faut être vraiment précis. »

Son ingrédient fétiche?

Son ingrédient fétiche?

Le cédrat, "c'est un agrume que j’ai découvert en France. J’ai la chance d’avoir un arbre sur mon exploitation. Je fais du semi-confit sans trop de sucre. Dans les gâteaux, ça donne de la texture et du goût."

La recette de cake au miel et aux agrumes qu’elle nous présente est l’une de ses créations. « C’est une recette qui me correspond, chaque ingrédient a sa raison d’être. Ma signature dans ce gâteau, c’est le mélange d’agrumes. Certains viennent de ma production, les autres, je les ai achetés auprès de producteurs que je connais bien. Tout est bio. Durant mes formations, on a pu me dire d’utiliser des colorants mais il y a des alternatives : par exemple, dans cette recette, j’utilise du pollen et du zeste de combawa qui fournissent un jaune impressionnant. Je travaille avec des produits qui sont bons pour le corps et qui ont du sens pour moi. »
Alors, gourmande Julie ? « Je pense que le sucre, c’est lié à l’émotionnel, aux saveurs découvertes dans l’enfance, aux souvenirs de la maman, de la grand-mère… J’ai été entourée de femmes qui cuisinaient depuis toutes petites. » Après avoir goûté le gâteau au miel et aux agrumes de chef Julie, à coup sûr, nous allons en redemander…

Le cake au miel de Julie


 

Ingrédients pour deux petits cakes

Ingrédients pour deux petits cakes

  • 170 g de farine de blé
  • 180 g de farine de seigle
  • 1 cuillère à soupe de farine de graines de chia
  • 80 g de sucre cassonade léger
  • 16 g de sucre en poudre
  • 16 g de bicarbonate de soude
  • 25 g de pollen
  • 2,7 g de sel
  • 300 g de lait de soja
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • 130 g d’huile
  • 3 cuillères à soupe d’extrait de vanille
  • 250 g de miel
  • 33 cl de jus d’orange
  • 1 zeste de combawa jaune
  • 50 g de semi-confit de cédrat
Préparation

Préparation

  • Dans un saladier, prenez chacun de vos ingrédients et mélangez le tout.
  • Versez la pâte dans deux moules revêtus d’un papier cuisson.
  • Enfournez vos deux moules à cake pendant 30-40 minutes à 170/180°C.
  • Au bout de 10 minutes, réalisez une entaille sur toute la longueur des cakes, afin d’avoir deux belles bosses une fois la cuisson terminée.
  • Une fois cuits, sortez vos deux cakes et laissez-les refroidir un peu.
  • Dégustez votre tranche de cake au goûter ou au petit déjeuner. Bon appétit !

Recette réalisée par Julie AD. En partenariat avec les Toqués du Caillou.

 

 

 



Partager :