fbpx
     

Mes pâtes à tartiner maison

Partager :

Qu’elles soient à la noisette, au chocolat ou au caramel, les pâtes à tartiner restent les stars du petit déjeuner comme du goûter. Et si l’on préparait nos propres recettes ?

 

Les pâtes à tartiner nous régalent depuis notre plus tendre enfance. Mais entre les calories et la composition parfois douteuse des marques de la grande distribution, il est de plus en plus difficile de céder à la tentation, pour peu que l’on surveille sa ligne et sa santé. Qu’à cela ne tienne : avec une poignée de bons produits, un soupçon de patience et beaucoup de gourmandise, il est possible de préparer de succulentes pâtes sucrées, qui réjouissent le palais des grands comme des petits.

LE MIX NOISETTES-CHOCOLAT : UN GRAND CLASSIQUE

La première image qui nous vient en tête lorsque l’on évoque une pâte à tartiner reste sans nul doute celle de la fameuse marque italienne. Mais entre les polémiques sur l’utilisation d’huile de palme et le nombre colossal de calories par cuillère, de nombreuses personnes la boudent, non sans regret. À présent, fini de se frustrer avec cette recette délicieuse et bluffante !

Pour un petit pot capable de contenter 8 personnes, vous aurez besoin de : 100 g de noisettes décortiquées, 50 g de poudre de cacao amer, 150 g de sucre semoule, 30 g d’huile neutre (de préférence de l’huile de tournesol).

Prévoyez également de bonnes petites crêpes toutes chaudes ou du pain toasté…, bref, ce qui vous fait plaisir ! Pour commencer, faites griller les noisettes quelques minutes à la poêle, afin de leur donner ce petit goût si caractéristique. Une fois torréfiées, placez-les dans le bol de votre robot mixer, puis mettez-le en marche jusqu’à obtenir une poudre très fine, pareille à du sable. Rajoutez-y ensuite l’huile, la poudre de cacao amer puis le sucre. Si vous souhaitez davantage parfumer la recette, ajoutez une cuillerée à café d’huile de noisette. Remettez en marche le mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse. Comptez une bonne quinzaine de minutes pour un résultat satisfaisant. Une fois votre préparation terminée, videz le contenu du bol dans un pot à confiture, et réservez le tout au réfrigérateur afin d’obtenir la texture adéquate. Pour une meilleure conservation, il est préférable de stocker votre pâte au réfrigérateur.

L’OPTION BRETONNE

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le caramel au beurre salé s’affiche comme le grand favori de nombreux gourmands.

Pour une pâte à tartiner à la bretonne qui ravira 4 personnes, vous aurez besoin de : 80 g de beurre salé ou demi-sel, 160 g de sucre en poudre, 20 cl de crème liquide.

Faites chauffer le sucre dans une casserole à feu doux jusqu’à l’obtention d’un liquide ambré. Pendant ce temps, faites chauffer la crème liquide dans une autre casserole, tout en surveillant et remuant régulièrement le caramel en préparation. Une fois que votre caramel est prêt, retirez la casserole du feu pour éviter qu’elle ne brûle, incorporez-y délicatement la crème liquide, sans jamais cesser de remuer. Ce détail est important pour l’obtention d’un mélange homogène. Ajoutez ensuite le beurre, puis remuez à nouveau jusqu’à acquérir la consistance d’une crème épaisse. Versez dans un pot à confiture comme de coutume, fermez-le et réservez au frais.

SPÉCULOOS SUPERSTAR

Meilleur allié de nos pauses café, ce petit biscuit belge se retrouve dans de nombreuses recettes, que ce soit en fond de tarte ou en pâte à tartiner.

Pour 400 g, il vous faut : 200 g de biscuits spéculoos, 1/2 cuillerée à café de cannelle moulue, 1 cuillerée à soupe de miel, 20 cl de lait concentré non sucré, une pincée de sel.

Le biscuit étant déjà très sucré, il va de soi qu’il est inutile d’ajouter davantage de sucre. Mixez les biscuits jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une fine poudre. Ajoutez la cannelle, la cuillerée de miel, le lait concentré et la pincée de sel. Réservez votre préparation dans un pot à confiture au réfrigérateur pendant deux bonnes heures, et hop ! Comme quoi, se régaler, ça n’a rien de bien sorcier.



Partager :