fbpx

Le Qi gong ou l’art de l’harmonie

Le Qi gong ou l’art de l’harmonie

À mi-chemin entre la gymnastique et la méditation, entre l’art martial et le yoga, le Qi gong permet d’harmoniser son corps, son âme et son coeur pour se maintenir en bonne santé. Rencontre avec Hervé Laënnec, thérapeute psychocorporel et biokinergiste.

 

Gestes lents, souffl e profond, méditation. Le Qi gong associe ces trois actions en une gymnastique méditative. Ni tai chi ni yoga, le Qi gong est l’art d’harmoniser son corps, son esprit et ses émotions, d’harmoniser ses énergies. Pour atteindre cet équilibre, cette discipline issue de la médecine traditionnelle chinoise s’appuie sur des mouvements déterminés, dans un corps relâché, un esprit détendu et entièrement rassemblé sur la respiration consciente. D’ailleurs, tout dans le Qi gong doit être conscient. Car c’est bien là la spécifi cité de cette pratique : la prise de conscience de son propre corps, de sa propre énergie, mais également des interactions avec l’extérieur. Réaliser des mouvements simples et lents mais en pleine conscience et non de façon automatique. Ainsi, on concentre l’énergie là où on veut qu’elle se situe.

Médecine traditionnelle chinoise

« Le Qi gong fait partie des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise : l’acupuncture, les massages, la nutrition, la thérapie par les plantes et le Qi gong », liste Hervé Laënnec, biokinergiste (pratique de soin globale et manuelle au carrefour de la kiné, de l’ostéopathie et de la médecine chinoise) et spécialiste en médecine énergétique chinoise. La médecine traditionnelle chinoise se base toujours sur cinq éléments : l’eau, le feu, le bois, le métal et la terre. Le Qi gong s’appuie sur « trois trésors » : « le “Jing” qui représente la base matérielle du corps physique, l’énergie originelle, le “Qi”, force vitale invisible et intangible en relation avec le coeur et le poumon, l’énergie naturelle, et le “Shen”, assimilé à l’esprit, l’âme ou la psyché, qui est une manifestation de la nature supérieure de l’être humain. C’est l’énergie essentielle, spirituelle et immatérielle. Ces préceptes sont liés, imbriqués. Ainsi, dans des mouvements de Qi gong, on assure le contrôle, la préservation et le développement de ces trois trésors. Le but du Qi gong, mais également de la médecine traditionnelle chinoise, c’est bien l’équilibre, l’harmonie entre l’esprit, le corps et le coeur.

Une version personnalisée

« L’esprit pour se guider, le coeur pour se relier et le corps pour s’incarner », récite Hervé Laënnec. Kinésithérapeute de formation, le spécialiste a suivi des études d’ostéopathie durant lesquelles il s’est ouvert aux médecines traditionnelles chinoises. Afin de se rééquilibrer après des dizaines de patients et d’heures de travail, le Qi gong lui est apparu comme idéal. À sa connaissance des traditions, il a ajouté ses connaissances de praticien. « Je ne suis pas moine Shaolin ! sourit-il. Je propose donc un Qi gong personnalisé par mes soins. » Hervé Laënnec s’est orienté vers un travail sur les émotions. Et il assure, « il n’y a pas vraiment de contre-indications pour pratiquer le Qi gong. Un corps cassé, abîmé, fragilisé aura du mal avec certaines postures de yoga par exemple. Au Qi gong, on crée des ponts énergétiques pour faire circuler l’énergie. Dans l’immobilisme total, nous sommes déjà dans l’exploration du mouvement de notre corps. »

Des objectifs complets

Mais pourquoi pratiquer le Qi gong ? Certes pour se rééquilibrer, mais également pour « être en bonne santé le plus longtemps possible, détoxiquer ses organes, purifi er son corps, renforcer son système immunitaire, activer et accroître son énergie vitale, développer force et souplesse, ressentir ses émotions et apprendre à les gérer, aiguiser ses sens… » liste le praticien de santé. Alors, si avec tous ces bienfaits vous n’êtes pas convaincu, ajoutons à cette longue liste que c’est une pratique collective : donc une excellente occasion de rencontrer des gens et de se faire des amis


 CONTACT : Hervé Laënnec page Facebook : Toucher Massage Energie – Hervé Laennec. Tél. : 76 65 22, mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Gestes lents, souffl e profond, méditation. Le Qi gong associe ces trois actions en une gymnastique méditative. Ni tai chi ni yoga, le Qi gong est l’art d’harmoniser son corps, son esprit et ses émotions, d’harmoniser ses énergies. Pour atteindre cet équilibre, cette discipline issue de la médecine traditionnelle chinoise s’appuie sur des mouvements déterminés, dans un corps relâché, un esprit détendu et entièrement rassemblé sur la respiration consciente. D’ailleurs, tout dans le Qi gong doit être conscient. Car c’est bien là la spécifi cité de cette pratique : la prise de conscience de son propre corps, de sa propre énergie, mais également des interactions avec l’extérieur. Réaliser des mouvements simples et lents mais en pleine conscience et non de façon automatique. Ainsi, on concentre l’énergie là où on veut qu’elle se situe.

Médecine traditionnelle chinoise

« Le Qi gong fait partie des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise : l’acupuncture, les massages, la nutrition, la thérapie par les plantes et le Qi gong », liste Hervé Laënnec, biokinergiste (pratique de soin globale et manuelle au carrefour de la kiné, de l’ostéopathie et de la médecine chinoise) et spécialiste en médecine énergétique chinoise. La médecine traditionnelle chinoise se base toujours sur cinq éléments : l’eau, le feu, le bois, le métal et la terre. Le Qi gong s’appuie sur « trois trésors » : « le “Jing” qui représente la base matérielle du corps physique, l’énergie originelle, le “Qi”, force vitale invisible et intangible en relation avec le coeur et le poumon, l’énergie naturelle, et le “Shen”, assimilé à l’esprit, l’âme ou la psyché, qui est une manifestation de la nature supérieure de l’être humain. C’est l’énergie essentielle, spirituelle et immatérielle. Ces préceptes sont liés, imbriqués. Ainsi, dans des mouvements de Qi gong, on assure le contrôle, la préservation et le développement de ces trois trésors. Le but du Qi gong, mais également de la médecine traditionnelle chinoise, c’est bien l’équilibre, l’harmonie entre l’esprit, le corps et le coeur.

Une version personnalisée

« L’esprit pour se guider, le coeur pour se relier et le corps pour s’incarner », récite Hervé Laënnec. Kinésithérapeute de formation, le spécialiste a suivi des études d’ostéopathie durant lesquelles il s’est ouvert aux médecines traditionnelles chinoises. Afin de se rééquilibrer après des dizaines de patients et d’heures de travail, le Qi gong lui est apparu comme idéal. À sa connaissance des traditions, il a ajouté ses connaissances de praticien. « Je ne suis pas moine Shaolin ! sourit-il. Je propose donc un Qi gong personnalisé par mes soins. » Hervé Laënnec s’est orienté vers un travail sur les émotions. Et il assure, « il n’y a pas vraiment de contre-indications pour pratiquer le Qi gong. Un corps cassé, abîmé, fragilisé aura du mal avec certaines postures de yoga par exemple. Au Qi gong, on crée des ponts énergétiques pour faire circuler l’énergie. Dans l’immobilisme total, nous sommes déjà dans l’exploration du mouvement de notre corps. »

Des objectifs complets

Mais pourquoi pratiquer le Qi gong ? Certes pour se rééquilibrer, mais également pour « être en bonne santé le plus longtemps possible, détoxiquer ses organes, purifi er son corps, renforcer son système immunitaire, activer et accroître son énergie vitale, développer force et souplesse, ressentir ses émotions et apprendre à les gérer, aiguiser ses sens… » liste le praticien de santé. Alors, si avec tous ces bienfaits vous n’êtes pas convaincu, ajoutons à cette longue liste que c’est une pratique collective : donc une excellente occasion de rencontrer des gens et de se faire des amis


 CONTACT : Hervé Laënnec page Facebook : Toucher Massage Energie – Hervé Laennec. Tél. : 76 65 22, mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..